Dieu, les affaires et nous - chronique d'un demi siecle


TÉLÉCHARGER
LIRE

Aimez-vous lire?Impossible de trouver le livre Dieu, les affaires et nous – chronique d’un demi siecle? Bon choix. Jean d’ Ormesson ne decoit jamais.Voulez-vous telecharger ou lire sans telecharger? Vous pouvez regarder dans notre bibliotheque. Plus de 10000 livres sont absolument gratuits. Cliquez sur le lien ci-dessus et lisez!

DETAILS:
Auteur: Jean d’ Ormesson
Date de parution: 20/08/2015
Langue: Francais
EAN13: 9782221157466
Taille: 8515,32 KB
Format: .PDF.EPUB.DOC.MOBI.DJVU.KINDLE.IBOOKS.TXT

Il est democrate, il est liberal : cet ecrivain n’a jamais cesse d’affirmer ses convictions. Si l’idee de faire de la politique ne lui a pas traverse l’esprit, le spectacle de la politique, du combat des idees, de la marche du monde l’a fascine. Il s’est toujours engage. Nous sommes lies au monde et il nous faut participer au grand jeu des evenements qui nous entourent parce que nous dependons de l’histoire et que l’histoire depend de nous.
… Lire&nbsp-la&nbsp-suite
Ces textes surprennent par leur fraicheur et leur allant. Dix ou trente ans apres, ils continuent d’exciter l’esprit et de donner les causes des evenements actuels. On y trouvera des portraits de grands hommes, des reportages a l’etranger, bien sur des commentaires et des prises de position sur la politique interieure francaise. Il faut relire les ecrits passes (et toujours actuels). Sinon comment juger ceux qui jugent et voir s’ils ont eu tort ou raison ? Comment savoir si un commentateur de l’actualite porte un regard juste sinon en verifiant apres coup ses analyses et ses previsions ? Pour dire s’il est equitable, il faut attendre que la passion tombe et que l’histoire ait au moins commence a faire son oeuvre.
C’est donc un bel exercice de verification auquel se livre l’auteur. Il s’est parfois trompe. Sur plusieurs points, les faits lui ont donne raison. Pendant toutes ces annees, Jean d’Ormesson a observe le monde et les hommes et les femmes qui nous gouvernent. Prenez parti, dit-il, et trompez-vous sans trop de bassesses. Ceux qui ne defendent pas leurs amis sont ignobles. Ceux qui ne defendent que leurs amis sont aveugles. Il faut se debrouiller dans ce labyrinthe. C’est ce qu’on appelle l’honneur des hommes.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *