Petit traite de l'abandon - pensees pour accueillir la vie telle qu'elle se propose


TÉLÉCHARGER
LIRE

Aimez-vous lire?Impossible de trouver le livre Petit traite de l’abandon – pensees pour accueillir la vie telle qu’elle se propose? Bon choix. Alexandre Jollien ne decoit jamais.Voulez-vous telecharger ou lire sans telecharger? Vous pouvez regarder dans notre bibliotheque. Plus de 10000 livres sont absolument gratuits. Cliquez sur le lien ci-dessus et lisez!

DETAILS:
Auteur: Alexandre Jollien
Langue: Francais
EAN13: 9782757848791
Date de parution: 11/02/2015
Taille: 4739,33 KB
Format: .PDF.EPUB.DOC.MOBI.DJVU.KINDLE.IBOOKS.TXT

Alexandre Jollien poursuit sa quete philosophique d’une sagesse qui nous apporte la paix interieure. Si la joie est le but, la voie royale pour la vivre, theme directeur de ces Pensees, est l’abandon ou, en termes bouddhistes, la  » non-fixation « . Ne pas  » fixer « , c’est se debarrasser des representations, etiquettes qui figent les autres, le monde en des identites immuables, et par la meme laisser la vie etre ce qu’elle est, ne rien vouloir changer, ne pas s’obstiner contre, etre ouvert au changement. Cela rend la perte vivable. Cela rend ouvert a l’autre, au monde. C’est aussi un chemin determinant pour s’accepter, soi, tel que l’on est, meme handicape, travail permanent d’Alexandre Jollien, et source de ses livres.Chacune des 20 pensees reunies dans celui-ci est a la fois un remede et une meditation vivante sur les obstacles qui nous ecartent de la joie, et les chemins qui nous y conduisent. L’abandon, l’amitie, la determination, la fragilite, la gratuite, etc. : autant de voies qu’Alexandre
… Lire&nbsp-la&nbsp-suiteJollien s’efforce d’experimenter au quotidien, puisant dans les petits evenements, heureux ou malheureux, qui ponctuent sa vie (une rencontre, une reflexion de ses enfants, une querelle, une impatience, une angoisse…), les ressources pour les accueillir sans souffrance. Il esquisse ainsi  » un art de vivre qui nous depouille du trop et nous aide a trouver l’audace de danser joyeusement dans la ronde de l’existence « .

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *