Une histoire des parents d'ecrivains - de Balzac a Marguerite Duras


TÉLÉCHARGER
LIRE

Aimez-vous lire?Impossible de trouver le livre Une histoire des parents d’ecrivains – de Balzac a Marguerite Duras? Bon choix. BOQUEL, ANNE ne decoit jamais.Voulez-vous telecharger ou lire sans telecharger? Vous pouvez regarder dans notre bibliotheque. Plus de 10000 livres sont absolument gratuits. Cliquez sur le lien ci-dessus et lisez!

DETAILS:
Auteur: BOQUEL, ANNE
EAN13: 9782081228337
Date de parution: 02/10/2010
Langue: Francais
Taille: 5456,85 KB
Format: .PDF.TXT.MOBI.EPUB.DOC

Dans la lignee de l?Histoire des haines d?ecrivains, avec la meme verve et une pluie d?anecdotes, ce livre raconte comment les parents d?ecrivains du XIXe et du XXe siecle ont reagi a la vocation de leurs rejetons. Pour beaucoup, qui revaient d?un metier serieux ou d?un avenir solide, c?est la disgrace absolue : Jules Renard n?est qu?un  » chieur d?encre  » aux yeux de sa mere – le pere de Nerval finit par rompre avec lui. Quant a la mere de Marguerite Duras, elle se desespere :  » Tu es faite pour le commerce !  » Car, insiste Mme Gide, il faut bien trouver de quoi  » mettre la poule au pot « . D?autres encore sont scandalises, ou s?agacent d?une imagination jugee debordante.  » Poulou n?a rien compris a son enfance « , s?ecrie la mere de Sartre apres avoir lu Les Mots.
… Lire&nbsp-la&nbsp-suite
Certes, tous les parents n?ont pas ete hostiles : Honore a souffert sa vie durant de ses rapports avec la terrible Mme Balzac, qui execrait ses premiers romans, mais il a eu le reconfort d?etre le fils de son pere – un Theophile Gautier, une Marguerite Yourcenar ont ete encourages des l?affirmation de leur vocation. Ce soutien frole parfois la cocasserie pure : quand, emporte par l?inspiration, Lamartine celebra dans un poeme le lierre majestueux, mais imaginaire, qui recouvrait la maison familiale, sa mere s?empressa d?en planter un, afin que nul ne put prendre Alphonse en defaut…
Peur de la decheance sociale, fierte face au succes, rejet d?un milieu qu?on connait mal, incredulite, devotion ou indifference : souvent savoureuses, ces reactions a l?irruption de la litterature dans une vie nous font plonger dans l?intimite de ces familles a la fois si lointaines et si proches.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *